Comment faire pour installer une chaudière ?

chaudière à gaz

Après la cheminée, la chaudière est l’outil de chauffage le plus apprécié des ménages en France. C’est du moins ce que révèle une étude menée par le Ministère de la Transition Écologique. Grâce à sa durabilité et son rendement thermique performant, l’installation d’une chaudière fait baisser considérablement votre facture de chauffage. Découvrez comment procéder à l’installation de chaudière au gaz convenablement et bénéficier de tous ses avantages.

Fixez votre chaudière et faites un carottage pour les conduits d’évacuation

Que ce soit pour un remplacement chaudière gaz ou pour une installation efficace, vous devez disposer du matériels approprié : niveau à bulles, foret, clé à pipe…

Placez le support principal de la chaudière verticalement, par rapport au mur. Utilisez un niveau à bulles pour vérifier cette verticalité. Utilisez une perceuse pour percer les points de fixation du corps de la chaudière, puis installez les vis à l’intérieur, en utilisant une clé à pipe.

Une fois cette étape terminée, installez les colliers de fixation des tuyaux de votre chaudière. Repérez l’emplacement des raccordements hydrauliques sur le mur, ainsi que leur collier de fixation. Choisissiez un emplacement un peu éloigné du corps de la chaudière, à environ 60 ou 70 cm. Percez le mur à l’emplacement choisi, insérez les chevilles, puis vissez le collier de fixation.

Le support principal de votre chaudière est maintenant installé. Maintenant, percez (avec une perceuse à foret adéquat) des trous sur le mur, pour servir de chemin d’évacuation des fumées. Cette opération est appelée « carottage ».

La grandeur de carottage doit être proportionnelle aux dimensions du conduit d’évacuation de la fumée. Après avoir terminé cette étape, enlevez le gabarit et placez la chaudière sur sa réglette de fixation. Pour plus d’informations sur cette étape, ou que vous souhaitiez une installation chaudière Villiers-sur-Orge, consultez le site depanchauffageservice.fr

Raccordez votre chaudière aux conduits de gaz et conduits d’eau

Pour les raccordements reliés à votre chaudière, utilisez des tuyaux de cuivre solides, de préférence en taille 18. C’est la taille standard pour tout type de chaudière. Commencez par relier les joints et robinets de coupure de gaz avec la chaudière, puis soudez à l’aide d’une brasure avec des baguettes ATG. Après que la soudure ait refroidi, vissez les joints de pose d’appareil de gaz. Raccordez-les à la chaudière. Raccordez les tuyaux à la chaudière, en veillant à respecter leur disposition respective. N’oubliez pas d’insérer chaque joint à sa place.  Enfin, terminez le raccordement en vissant et en serrant solidement avec une clé à molette.

Pour le raccordement  de la chaudière avec l’arrivée d’eau, démontez l’habillage de cette dernière, et mettez à découvert la robinetterie. Prenez les douilles fournies dans le kit d’installation, assemblez-les avec les robinets, puis fixez-les sur le canal d’évacuation d’eau chaude. Installez les nourrices qui servent à alimenter les radiateurs d’eau. Chevillez tous ces supports verticalement par rapport au mur. Enfin, raccordez les tubes en cuivre avec leurs joints respectifs, serrez avec une clé à molette, puis fixez les tuyaux en utilisant les raccords et colliers de serrage.

Installez l’évacuation des condensats et l’évacuation des fumées

Avant la dernière étape de votre projet installation chaudière, il faut installer l’évacuation des condensats et des fumées. Les condensats contiennent un siphon pour stocker et évacuer les fumées de gaz. Ils doivent donc être déplaçables et amovibles, afin de mieux les entretenir. Fixez sur le mur le tuyau d’évacuation des condensats veillant à obtenir une position d’inclinaison pour un écoulement plus rapide du gaz et des eaux. L’extrémité du conduit doit donner accès au circuit des eaux usées. Vérifiez si les canaux d’évacuation sont bien étanches, car les fuites de gaz et les fuites d’eau peuvent endommager votre mur, ainsi que tout le système de chauffage. Pour ce faire, utilisez un manomètre, en le branchant sur l’extrémité des canaux d’évacuation.

Une pression stable signifie que tout est normal, tandis qu’une baisse de pression indique la présence d’une fuite. Si tout est normal, vous pouvez maintenant remplir avec de l’eau les circuits dédiés à cet effet. Commencez par ouvrir les purgeurs, robinets, l’arrivée d’eau, ainsi que les vannes des nourrices de départ et de retour.

Vérifiez la pression et purgez l’intégralité du système

Une pression stable signifie que le circuit est bien étanche. Après avoir coupé l’arrivée d’eau, purgez le radiateur. Pour plus de sécurité, réglez l’arrivée d’eau à une pression de 1 à 2 bars. Répétez l’opération avec tous les radiateurs de votre chaudière. Une fois que tous les radiateurs ont été purgés, rétablissez la pression à 2 bars, puis installez le carter à sa place. Remplissez le siphon avec de l’eau, afin que les gaz ne puissent pas s’évacuer dans le tuyau du condensat. Vous n’avez plus qu’à allumer votre chaudière, en suivant la notice d’utilisation fournie avec l’appareil. Si vous n’êtes pas sûr concernant la procédure d’installation de votre chaudière, faites appel à un chauffagiste professionnel. Ce dernier est un expert qui intervient pour une installation chaudière au gaz, ou encore pour l’entretien et le remplacement de chaudière au gaz dans son ensemble. Le chauffagiste doit s’adapter à vos disponibilités.

Quand resilier un contrat d’entretien de chaudière ?
Conduits de fumée 3cep, quels avantages ?