Quand resilier un contrat d’entretien de chaudière ?

chaudière

Entretenir sa chaudière chaque année reste obligatoire. Pour cela, il convient de choisir le meilleur prestataire pour réaliser la maintenance chaudière gaz. Il existe de nombreux techniciens à Bordeaux qui proposent des contrats d’entretien de chauffage pour bénéficier d’une intervention prioritaire en cas de panne de l’appareil. Ainsi, il ne faut pas hésiter à résilier son contrat si le prestataire ne respecte pas ses engagements en matière de délais et services.

Quels sont les motifs de résiliation du contrat d’entretien de chaudière ?

Tout au long de l’année, un contrat d’entretien chaudière permet de bénéficier des services de dépannage et d’effectuer la révision du matériel par un professionnel. Certains contrats sont même automatiquement reconductibles. Bien évidemment, le client a tout à fait le droit de résilier le contrat d’entretien chauffage. Par ailleurs, rien ne l’empêche de procéder à une souscription auprès d’un nouveau prestataire. D’une part, il existe plusieurs motifs de résiliation possibles à savoir un droit de rétractation de 14 jours, le changement des équipements de la chaudière, une absence de service ou un manquement du prestataire, une modification du contrat de la part du professionnel, un déménagement. Lors d’une reconduction tacite annuelle, il est également possible de ne pas procéder au renouvellement du contrat. D’autre part, il faut se référer aux conditions générales du contrat pour pouvoir prétendre un remboursement que ce soit partiel ou total. De plus, il faut que le motif de résiliation soit légitime et figure dans ces conditions générales. Se faire rembourser totalement n’est possible que dans le cas où le prestataire n’a pas honoré ses engagements de maintenance de chaudière depuis le renouvellement ou la signature du contrat.

Résilier un contrat d’entretien à tout moment

En général, un contrat d’entretien chauffage est souscrit pour une année avec tacite reconduction à l’expiration. À l’échéance annuelle, le renouvellement peut être effectué par le client. Il faut noter quand même que le client peut demander au prestataire de ne plus intervenir et rompre un contrat annuel. A part cela, des contrats annuels sans engagement sont désormais proposés par les prestataires et le client est libre de mettre fin à la clause à tout moment. Cependant les résiliations de contrats pour des raisons non listées dans les conditions générales ne pourront pas permettre un remboursement. Un prestataire professionnel doit informer son client entre un à trois mois avant l’échéance pour un contrat de maintenance à durée déterminée présentant une clause de reconduction tacite soit par courrier électronique, lettre nominative ou par écrit. Cette procédure permet de rappeler au client la possibilité de renouveler ou de rejeter la reconduction du contrat d’entretien de chaudière qu’il a conclu avec le chauffagiste.

Quel préavis pour la résiliation d’un contrat d’entretien de chaudière ?

Il convient de respecter le délai de préavis mentionné dans les conditions générales du contrat. Si l’avis d’échéance que le prestataire doit envoyer n’est parvenu au client qu’à moins de quinze jours de la date limite de rupture du contrat, alors celui-ci dispose de vingt jours à compter de sa réception pour résilier le contrat de maintenance de chauffage. Le client est d’ailleurs libre de mettre fin au contrat s’il ne reçoit pas d’avis. Il est donc important de prendre en compte la lettre relative à l’avis d’échéance. Par ailleurs, il faut noter que les conditions générales valables sont celles adoptées au moment de la signature du contrat ou durant sa mise à jour au cours de sa reconduction. Le délai pour l’envoi du courrier de résiliation est également un autre point essentiel. Le délai accordé au client pour pouvoir résilier son contrat de prestation sans frais et de plein droit doit être mentionné dans l’email ou le courrier de renouvellement envoyé par le prestataire. Pour ne pas être dans l’obligation de s’engager encore une année de plus, il faut bien respecter ce délai.

Comment résilier le contrat d’entretien d’une chaudière ?

Une souscription à un contrat d’entretien pour chaudière auprès d’un prestataire à Bordeaux a-t-elle été faite depuis quelques années ? Si le client décide aujourd’hui de résilier ce contrat pour se tourner vers une offre de révision de chaudière Bordeaux plus intéressante, il suffit de suivre les procédures énoncées dans les conditions générales du contrat. Une lettre recommandée avec accusé de réception permet de demander la rupture du contrat. Il ne faut pas oublier de joindre à la lettre une pièce justificative du motif énoncé ou pour tout autre contenu évoqué dans la demande. Le numéro du contrat, le nom du client, son prénom, son numéro de téléphone et son adresse doivent figurer sur la lettre. Il convient de toujours conserver un double de la lettre de demande de résiliation en cas de litige ou de perte. Pour faire parvenir la demande de résiliation au prestataire et interrompre l’intervention du professionnel, il faut envoyer le courrier à l’adresse mentionnée dans le contrat. Enfin, il est tout à fait possible de contacter l’entreprise concernée pour recevoir de plus amples informations.

Comment faire pour installer une chaudière ?
Conduits de fumée 3cep, quels avantages ?