Types de poêle à gaz : comment bien choisir ?

poêle à gaz

Le choix d’un poêle gaz est la solution idéale si vous souhaitez profiter du confort d’un feu sans avoir à stocker du bois et à entretenir le foyer. Et ce n’est pas le seul avantage de ce type de systèmes de chauffage. On vous donne toutes les explications.

Quel est le principe de fonctionnement d’un poêle gaz ?

Il s’agit d’un appareil qui utilise la combustion du gaz pour générer de la chaleur. Celle-ci se fait grâce à un brûleur et l’alimentation du poêle se fait par un raccordement au réseau de gaz naturel (ou à une cuve de propane si vous ne pouvez pas être raccordé au réseau). Quant à la fumée produite, elle est évacuée par un conduit qui donne sur l’extérieur. L’avantage de ce type de dispositifs est que l’approvisionnement en combustible est beaucoup plus simple que pour les chauffages au bois ou au fioul et qu’ils nécessitent beaucoup moins d’entretien. Il existe cependant plusieurs catégories de produits et vous devrez définir vos besoins avec précision afin de choisir un type de poêle à gaz répondant en tout point à vos attentes.

Pourquoi se chauffer avec ce type de chauffage ?

Se chauffer avec un poêle à gaz comporte de nombreux avantages. Il s’agit en effet d’une solution pratique et facile à mettre en place. Les poêles s’intègrent de plus facilement dans un espace de vie, quel que soit son style et sa déco et sont particulièrement esthétiques. En ce qui concerne le combustible, il est disponible en permanence, ce qui vous évite de stocker des bûches ou des granulés. Enfin, il s’agit d’appareils qui offrent une solution performante puisqu’ils montent rapidement en température, sont faciles à utiliser et ne nécessitent que peu d’entretien. Enfin, comme il existe plusieurs types de poêles, il est facile d’en trouver un qui correspond parfaitement à ses besoins.

Quels sont les différents types de poêles gaz ?

Il existe trois principaux types de poêles gaz : les poêles à infrarouge, les poêles à infrableu et les poêles à catalyse. Les produits à infrarouge intègrent des briques réfractaires percées de trous sur lesquelles le gaz se propage. Les briques se consument alors et la chaleur est diffusée dans la pièce à travers les trous, à la fois par convection et par rayonnement. Elle est de plus produite et diffusée de manière progressive et homogène dès que l’appareil est mis en route et a l’avantage de ne pas dessécher l’air ambiant.

Les poêles à infrableu sont meilleur marché que les produits de la catégorie précédente et fonctionnent grâce à un brûleur percé au travers duquel passe une flamme bleue. Comme pour les modèles à infrarouge, la chaleur est diffusée par convection et par rayonnement et l’on profite de belles flammes bleues durant toute la durée d’utilisation. Ces poêles conviennent particulièrement bien à une utilisation en intérieur.

Enfin, les poêles à catalyse ne produisent pas de flammes mais fonctionnent grâce à un panneau en fibre céramique qui diffuse la chaleur par rayonnement et à basse température. Ils conviennent surtout pour chauffer les petites surfaces et ont l’avantage de ne pas former ni émettre d’oxyde de carbone. La chaleur qu’ils produisent est de plus douce et homogène et les appareils intègrent souvent des fonctionnalités qui facilitent leur usage.

Le choix de votre poêle gaz devra donc se faire en fonction de la surface que vous avez à chauffer, de vos attentes en matière de confort, de votre budget…

Comment installer son poêle et à quel endroit ?

L’emplacement de votre poêle gaz devra se faire en fonction de plusieurs critères, à savoir la possibilité d’installer un conduit d’évacuation, l’espace disponible, la distance entre le poêle et les éléments inflammables, la ventilation, la nature du sol (solidité et résistance à la chaleur), le respect des normes de sécurité…

Si votre logement est déjà doté d’un conduit d’évacuation, sachez qu’il doit être ramoné, isolé et tubé. Vous pourrez ensuite procéder au raccordement du poêle qui devra suivre quelques règles. En effet, le conduit ne devra relier qu’un seul appareil et ne comporter pas plus de deux changements de direction. Son diamètre devra de plus être au moins égal à celui de la sortie du poêle.

Enfin, un entretien doit être fait chaque année par un professionnel agréé. Ce dernier vérifiera le bon état des canalisations gaz, la mesure de la pression d’alimentation, le nettoyage de l’appareil. Il procèdera également au nettoyage complet du brûleur et du conduit d’évacuation.

Quel fournisseur de gaz naturel choisir ?
Pourquoi opter pour une climatisation réversible ?